Incident à l'Assemblée : Gérald Darmanin plaide pour la démission de Grégoire de Fournas

© REUTERS/Sarah Meyssonnier

En plein discours sur l'immigration clandestine à l'Assemblée nationale, le député de la France insoumise, Carlos Martens Bilongo, a été interrompu par un député RN, qui a suggéré « qu'il retourne(nt) en Afrique ». Par cette phrase, Grégoire de Fournas assure avoir désigné le navire Ocean Viking et ses migrants coincés dans les eaux internationales, dont il était question, et non son confrère politicien. De son côté, l'élu importuné a affirmé avoir été pris pour cible sans « aucun doute ». Alors que la polémique enfle, le parti Renaissance , anciennement La République en Marche (LREM), a lancé jeudi soir une pétition en ligne demandant la démission de l'élu incriminé. Invité sur RMC-BFM TV , vendredi, Gérald Darmanin a estimé que la question de son éviction était légitime : « Elle se pose, en toute conscience. »

Après avoir indiqué que les membres du gouvernement étaient tous « extrêmement choqués » par cet incident, « comme énormément de Français », le ministre de l'Intérieur a demandé au bureau de l'Assemblée nationale de « prendre la décision la plus forte pour sanctionner ce député ». « Cela fait quinze ans que je suis à l’Assemblée nationale d’une manière ou d’une, c’est la première fois que j’ai entendu quelque chose d’aussi ignominieux. Il ne faut pas considérer que c’est un détail, pour reprendre un mot du Front national », a-t-il déclaré.

Lire aussi - Voici ce qu’a dit le député RN, Grégoire de Fournas, selon le compte-rendu de l’Assemblée nationale

Le Pen et Bardel...


Lire la suite sur LeJDD