Inceste, suicides de ses parents... Evelyne Pisier "allait très mal" : "On avait peur qu’elle se tue"

·1 min de lecture

C'est un affaire sordide qui vient d'être révélée au grand jour. Dans le livre La Familia grande (Seuil), Camille Kouchner a décidé d'en finir avec le silence, et de raconter le calvaire de son frère jumeau, abusé par leur beau-père, le célèbre politologue Olivier Duhamel. Un inceste connu par "des dizaines et des dizaines" de personnes, sans qu'aucune ne décide de briser l'omerta. Seule la tante des jumeaux, Marie-France Pisier, a tenté d'alerter leur entourage. En vain.

Mise au courant en 2008, la mère de Camille Kouchner, Evelyne Pisier, va avoir une réaction stupéfiante. "Nous venions de vivre les suicides successifs de ses parents. Mon frère et moi étions terrorisés. On avait peur qu'elle se tue" se souvient Camille Kouchner dans les colonnes de l'Obs ce jeudi 7 janvier. Lorsqu'elle apprend cet inceste, Evelyne Pisier, sur le fil, s'emporte. "Salauds ! vous avez tout balancé" leur hurle-t-elle, "Je hais votre perversité. Tout le monde maintenant va être au courant".

Une réaction qui va profondément choquer ses enfants. "J’ai longtemps cru pouvoir m’en remettre aux adultes et à leur bon sens. J’ai été surprise par la violence de ma mère, de son déni. Cette violence m’a enfermée dans le silence, encore plus" témoigne dans l'Obs celle qui a voulu en finir avec ce terrible secret. "C’est toujours la même histoire : on inverse les positions, les victimes deviennent les coupables, et les coupables des victimes. C’est l’effet du silence. Ma mère a joué de ça" regrette-t-elle amèrement. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Tensions entre Mary de Danemark et sa belle-soeur Marie : les nouvelles Kate Middleton et Meghan Markle ?
VIDÉO - "Un gag de plus ?" : le Dr Blachier évoque le problèmes des aiguilles chez Laurence Ferrari
Agnès Buzyn recasée à l'OMS : fin des poursuites judiciaires pour elle ?
Christine Ockrent : ce climat de terreur imposé aux enfants de Bernard Kouchner
"On n'a pas assez de doses" : un proche de Jean Castex pessimiste sur le vaccin