Inceste : Olivier Duhamel reconnaît des agressions sexuelles sur son beau-fils

Après le choc provoqué par les révélations du livre La Familia grande de Camille Kouchner, le politologue Olivier Duhamel a reconnu pour la première fois, mardi 13 avril, devant les enquêteurs de la brigade des mineurs, avoir agressé sexuellement son beau-fils dans les années 80. "Olivier Duhamel a d'abord fait une longue déclaration aux enquêteurs de la brigade des mineurs. C'est donc spontanément qu'il a reconnu des agressions sexuelles sur son beau-fils", explique la journaliste France Télévisions Sophie Neumayer, en duplex depuis le tribunal judiciaire de Paris, mercredi 14 avril. Des accusations de viol qu'Olivier Duhamel ne nie pas Olivier Duhamel aurait cherché à minimiser la gravité des faits, arguant que les agressions sexuelles n'auraient débuté "qu'à partir des 15 ans de son beau-fils", et n'auraient duré que quelques mois. "Quant aux accusations de viol, il répond simplement ne pas s'en souvenir, sans pour autant nier", ajoute la journaliste Sophie Neumayer.