Inceste : ce que l'on sait des accusations qui visent Gérard Louvin

·1 min de lecture

Dans le sillage de l'affaire Duhamel et de la libération de la parole sur l'inceste, le quotidien Le Monde a révélé lundi qu'une plainte a été déposée contre Gérard Louvin et son mari Daniel Moyne. Le célèbre producteur de télévision est visé par une plainte déposée par son neveu, Olivier, le 8 janvier pour "complicité de viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant". Daniel Moyne est lui accusé de viols. Europe 1 fait le point sur ce que l'on sait de ces accusations. 

>> Retrouvez Europe Soir avec Julian Bugier en replay et en podcast ici

Des viols réguliers pendant 4 ans

Olivier, le fils de la sœur de Gérard Louvin âgé aujourd'hui de 48 ans, affirme qu'il n'avait que 10 ans lors que les agressions sexuelles ont commencé. Il accuse le mari de son oncle de viols réguliers pendant quatre ans. Des faits qui se seraient produits au domicile du couple, alors que le producteur était présent. 

Ce n’est pas la première fois que son neveu dénonce ces faits : en 2014, il avait témoigné dans une enquête concernant le fils adoptif du producteur. La procédure avait été classée sans suite en 2016 pour cause de prescription. Un jugement insupportable pour l'avocat d'Olivier, Pierre Debuisson. "Il a attendu un pardon et des excuses qui ne sont jamais venus. Ce dépôt de plainte avait d’abord un objectif symbolique : pouvoir verbaliser sa souffrance et se voir reconnaitre un statut de victime", rappelle le conseil au micro d'Europe 1.

D'après ce dernier, "il y a un parallèle évident...


Lire la suite sur Europe1