Inceste : Eva Thomas, tabou brisé et parole libérée

Dans Le viol du silence, ouvrage publié en 1986, Eva Thomas raconte le viol qu'elle a subi de la part de son père quand elle avait 15 ans. Mais elle va ensuite plus loin, en osant ce que personne n'avait fait : témoigner à visage découvert à la télévision. Sur le plateau des "Dossiers de l'écran", son témoignage choc suscite la stupéfaction. Certains de ses interlocuteurs dédramatisent, évoquent la notion de "consentement" et parlent même de "relations romantiques" entre un adulte et un enfant de la même famille. L'essentiel est cependant ailleurs. Car Eva Thomas a brisé l'omerta autour de l'inceste. "Un exemple pour nous" Le combat mené par l'institutrice incite d'autres victimes à sortir du silence. "C'est un exemple pour nous. Chaque survivant ou survivante qui prend la parole aujourd'hui marche dans ses pas. Il a fallu un courage monstrueux pour faire ça," souffle Ielena. La jeune femme a eu le courage de porter plainte contre son grand-père - jugé aux assises en janvier 2020 et condamné à 15 ans de prison -, qui l'a violée à maintes reprises lorsqu'elle était enfant. 10% des Français déclarent avoir été victimes d'inceste.