Inceste - Brigitte Macron prend la parole : "Le silence, c'est la mort de l’acte”

·1 min de lecture

L’ouvrage de Camille Kouchner, intitulé La familia grande, n’a pas seulement secoué les milieux politique et médiatique. L’affaire Olivier Duhamel - accusé d’agressions sexuelles sur le frère jumeau de l’auteure dans les années 80 - a également donné le courage à des victimes d’inceste de franchir le cap. Invitée sur le plateau du journal de 20 heures sur TF1 ce dimanche 17 janvier, à l’occasion du coup d’envoi de l’opération Pièces jaunes 2021 le lendemain, Brigitte Macron a pris la parole sur le sujet.

La Première dame a d’abord reconnu la difficulté d’exprimer l’indicible. “C’est courageux d’en parler”, a-t-elle déclaré avant d’affirmer que “le silence, c’est la mort de l’acte”. L’épouse d’Emmanuel Macron a alors encouragé toutes les personnes concernées à sortir du silence : “Il faut absolument que ces actes soient sus et qu’ils ne soient pas tus.” La journaliste Anne-Claire Coudray, intriguée, lui a demandé si “cela passera par une réforme judiciaire”. Une question à laquelle la présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, qui a contracté la Covid-19, n’a pas su donner de réponse. “Alors là, nous rentrons sur un terrain sur lequel je ne vais pas, a-t-elle affirmé. Je le souhaite, je l’espère, j’appelle de mes vœux.”

D’après les révélations de L’Express, ce mercredi 13 janvier, Brigitte Macron aurait déjeuné avec le politologue, dont le nom est aujourd'hui sur toutes les lèvres, entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2017. L’ancienne professeure (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Stéphanie de Monaco : sa fille Camille dévoile une nouvelle photo et fait craquer Instagram
Brigitte Macron et la Covid-19 : « je n’étais pas seule, j’étais avec le président qui a eu la même chose »
Dalida : qui est le docteur François Naudy, le dernier homme de sa vie ?
Phil Spector est mort : qui était le célèbre producteur des Beatles devenu meurtrier ?
Françoise Hardy, victime du "démon de midi" : cette liaison qui a sonné Jacques Dutronc