Inceste sur son beau-fils : Olivier Duhamel a reconnu les faits devant les policiers

·1 min de lecture

Olivier Duhamel a reconnu des faits d’agression sexuelle commis contre son beau-fils dans les années 1980, comme l’a révélé TF1. Le politologue a été entendu mardi pendant 6 heures par la brigade de protection des mineurs (BPM) à Paris. Il aurait toujours manifesté son intention de dire la vérité, mais a eu du mal à trouver les mots. Il aurait évoqué un "voile amnésique" qui avait chassé de sa mémoire les épisodes révélés par la publication en janvier du livre (La Familia grande, édition du Seuil) de la sœur jumelle de la victime, Camille Kouchner.

L’ancien président de la fondation de sciences politiques et député européen a par ailleurs démenti vouloir publier son propre livre sur cette douloureuse histoire familiale. Les policiers l’ont entendu sous le régime de l’audition libre. Les faits qui lui sont reprochés sont prescrits. Il ne pourra donc pas y avoir de procès, d’autant plus qu’aucun élément plus récent n’a été découvert dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet de Paris.

Victor" a porté plainte contre son beau-père, le 21 janvier

Aujourd’hui âgé de 45 ans, "Victor" avait porté plainte contre son beau-père, le 21 janvier. Mais il n’a jamais souhaité s’exprimer publiquement sur ce dont il avait été victime. Fils de l'ancien ministre Bernard Kouchner et de la professeure de droit Evelyne Pisier, décédée en 2017, remariée avec Olivier Duhamel, "Victor" avait été interrogé dans une première procédure ouverte en 2011 à la suite de la mort accidentelle de sa  ...


Lire la suite sur LeJDD