Incendies: La SNCF poursuivie à cause d'un train défaillant?

Selon les pompiers, le passage d'un train de marchandises causant des étincelles a provoqué "neuf départs de feu" dans les Bouches-du-Rhône, près d'Avignon.

INCENDIES - Un trajet dévastateur. Ce jeudi 14 juillet, un train de marchandises a provoqué pas moins de “neuf départs de feu” dans le département des Bouches-du-Rhône, selon les pompiers, et pourrait désormais valoir à la SNCF des poursuites judiciaires.

Le principal incendie provoqué, dans le massif de la Montagnette près d’Avignon, a parcouru environ mille hectares de végétation, dont 300 ont été brûlés. Et le maire de la commune de Barbentane, Jean-Christophe Daudet, a fait savoir qu’il envisageait donc de poursuivre la société ferroviaire.

En effet, la préfecture a très rapidement assuré jeudi que c’était bien les étincelles provoquées par une défaillance sur le train qui avaient donné naissance aux flammes. Reste désormais à savoir par qui le train était affrété et donc s’il s’agissait effectivement d’un véhicule de Fret SNCF ou d’un engin privé.

Une défaillance technique sur un train de marchandises

“A priori, il y a une faute humaine au départ qui est liée au contrôle technique du train”, déplore en tout cas Jean-Christophe Daudet au micro de l’antenne provençale de France Bleu. “Il y a eu un train qui est resté bloqué pendant des dizaines de kilomètres, qui a provoqué ces étincelles. C’était le pire des scénarios puisque le train est passé au sud du massif et qu’il y a des vents du sud.” Et d’ajouter donc qu’il “réfléchit très sérieusement à porter plainte contre la SNCF” de manière à ce que “chacun prenne ses responsabilités”.

Alors qu’une enquête a été ouverte par le parquet de Tarascon pour “incendie involontaire”, l’objectif des investigations sera de déterminer ce qu’il s’est effectivement produit. Était-ce dû à une défaillance technique? À une défaillance de freinage?

Une fois que les matières dangereuses transportées par le train, arrêté en pleine voie une fois que l’incident a été repéré jeudi, celui-ci sera expertisé. Les enquêteurs voudront comprendre comment il a pu circuler en provoquant autant d’étincelles et donc de multiples départs de feu dans ce contexte de sécheresse venteuse. Les pompiers, eux, évoquaient un sabot de frein de qui aurait pu être bloqué pour expliquer l’émission de flammèches. “On aurait voulu incendier la Montagnette, on ne s’y serait pas mieux”, a encore déploré Jean-Christophe Daudet, sur BFMTV cette fois.

Seule satisfaction ce vendredi 15 juillet au matin: les pompiers ont annoncé que le feu avait été fixé avant qu’il ait pu faire des victimes ou même atteindre les habitations. “On a eu très peur car le feu s’est arrêté à 800 mètres de l’Ehpad, mais il n’y a plus aucun risque”, a notamment expliqué à France Bleu le maire de Brabentane.

Problèmes d’eau et d’électricité

Par mesure de sécurité, les quatre communes concernées par l’incendie de la Montagnette (Tarascon, Barbentane, Graveson et Boulbon) ont mis ) disposition dans la soirée de jeudi des hébergements d’urgence pour les habitants, invitant toutefois la population à se confiner. Environ 250 personnes ont trouvé refuge dans les salles et gymnases qui avaient été ouverts.

Ce vendredi, un autre problème affecte néanmoins les habitants des lieux, et notamment de Brabentane: le manque d’eau. En raison de l’intervention des pompiers et de leur consommation d’eau, il n’y a plus d’eau potable qui coule des robinets. Une distribution a donc été mise en place par la commune d’ici au retour à la normale, envisagé pour la soirée. De même, plusieurs lignes électriques ont été coupées et ne devraient être rétablies que cet après-midi.

À voir également sur le HuffPost: Les feux et la canicule frappent aussi l’Espagne et le Portugal

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

VIDÉO - 5 choses à savoir sur la SNCF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles