Incendies, séismes, inondations : des cartographes de l'urgence viennent en aide aux secours

·1 min de lecture

Ils sont d'une aide précieuses aux secours envoyés sur place. Que ce soit pour le séisme à Haïti, les incendies dans le Var ou en Grèce, les inondations en Allemagne, au sud de Strasbourg, des cartographes de l'urgence élaborent des cartes des catastrophes du monde entier. "L'idée est de transformer en quelques heures une image satellite en informations géographiques sur l'étendue, l'impact, l'intensité des dégâts", explique Stephen Clandillon, directeur du Service régional de traitement d'image et de télédétection (Sertit).

Le service, "unique en France", est rattaché à l'Université de Strasbourg et installé sur le campus d'Illkirch-Graffenstaden. "On repère les dommages, les routes bloquées, les rassemblements spontanés de populations" : des informations essentielles pour les secours qui, sur le terrain, manquent souvent d'une vision d'ensemble, détaille Stéphanie Battiston, responsable du service de cartographie rapide.

Sur ses deux écrans, les images satellitaires successives d'Haïti permettent d'observer la cathédrale des Cayes, troisième ville du pays, détruite par le puissant tremblement de terre du 14 août, et le regroupement des habitants sur le terrain de football. L'observation "pâté de maison par pâté de maison" se fait essentiellement à l'oeil nu, avec "quatre yeux" pour ne rien rater, en comparant les images prises avant et après la catastrophe, une sorte de "jeu des sept erreurs" méticuleux sur fond de drame.

>> A lire aussi - Catastrophes naturelles : les primes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un navire russe soupçonné de se livrer à des opérations d’espionnage au large de l’Irlande
Flambée de Covid : la Polynésie ferme ses écoles et durcit confinement
Covid-19 : le nombre de tests s’envole mais la vaccination ralentit en France
Routes paralysées, avions pris d’assaut… l’Afghanistan toujours en plein chaos
Prudence face à l’arnaque "aux fausses infractions pornographiques"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles