Incendies, "nuit tropicale", tempêtes… Trois signes qui montrent que la Corse passe un hiver hors norme

franceinfo avec AFP

La Corse traverse un hiver inhabituel. Les températures se maintiennent au-dessus de 21 °C, même la nuit, un puissant incendie ravage milliers d'hectares de maquis depuis 10 jours et des tempêtes violentes se succèdent sur l'île. Franceinfo reprend le fil d'un hiver, marqué par les effets du changement climatique.

Des records de chaleurs

Météo France n'en revient pas. Jeudi 12 février, l'institut de prévision revient dans un communiqué sur "un événement tout à fait extraordinaire" : "une nuit tropicale au cœur de l'hiver", à la station située sur l'aéroport de Bastia. Pendant 24 heures, du lundi 10 février à 13h30 au mardi 11 février à 15h40, le mercure n'est pas tombé plus bas que 21,9 °C. Le qualificatif "tropical" est utilisé quand la température ne descend pas sous 20 °C la nuit. "Un tel phénomène ne s'était bien sûr jamais produit au cours de l'hiver, ni même au cours du printemps météorologique (mars-avril-mai) puisque la nuit tropicale la plus précoce observée à la station [ouverte en 1947] fut celle du 10 juin 2010 avec 20,6 °C de minimale", précise Météo France.

Ce fait inédit n'est que l'événement le plus marquant d'un hiver particulièrement chaud. La ville de Bastia a battu son record mensuel à trois reprises en février, pour l'établir à 25,6 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi