Incendies dans l'Hérault : ce que l'on sait du pompier pyromane, auteur de plusieurs feux

La lutte contre les incendies passera aussi par un combat contre les pyromanes . Dans le cadre d'une enquête liée à des départs de feu dans l'Hérault , un homme, qui exerce en tant que sapeur-pompier volontaire , a reconnu être l'auteur de plusieurs feux dans le département ces dernières semaines. En revanche, il affirme ne pas être l'auteur du feu qui a détruit 800 hectares à Gignac. Il a été mis en examen et incarcéré.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Cet homme de 37 ans était jusqu'ici sans histoire. Bien intégré dans son village dont il est élu municipal, il vient pourtant de passer sa première nuit en prison. Devant les gendarmes, en garde à vue, il a expliqué déclencher des feux pour faire intervenir les pompiers alors qu'il est lui-même pompier volontaire.

À l'année, l'homme est sapeur forestier, c'est-à-dire qu'il préserve les espaces naturels et protège la forêt.

Le feu lui procurait de "l'excitation"

Placé en garde à vue, il a expliqué que mettre le feu lui procurait de "l'excitation, de l'adrénaline ". Mais il dit aussi que cela lui permettait de sortir d'un cadre familial oppressant. Le procureur de la République a évoqué un individu en quête de reconnaissance sociale.

"On va avoir chez le pyromane une recherche vraiment d'excitation, d'accomplissement, d'un désir qui va se traduire par la destruction d'un bien à travers les feux", explique Mickael Morlaix Riveli, expert judiciaire en psychologie.

>> LI...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles