Incendies, inondations... Le point sur les catastrophes naturelles qui touchent les États-Unis

Des gros incendies de forêt, des inondations : les États-Unis payent leur lot de catastrophes naturelles ces jours-ci. En Californie, deux personnes sont mortes dans ce qui est décrit comme le pire feu de l'année, appelé "McKinney", à la frontière avec l'Oregon. Le correspondant d'Europe 1 décrit des flammes incontrôlables ce week-end. Au total, 20.000 hectares de forêt sont partis en fumée en deux jours, et 3.000 habitants ont été évacués.

Une sécheresse historique depuis plusieurs années

Dans cet endroit de la Californie, il a fait très chaud la semaine dernière avec près de 40 degrés, et l'ouest américain connait une sécheresse historique depuis plusieurs années. Les autorités font part désormais de leur inquiétude pour les prochaines heures car des orages secs sont prévus, c'est-à-dire avec très peu ou pas de précipitations, mais avec des éclairs qui pourraient aggraver la situation.

D'autres incendies plus petits ravagent également plusieurs régions des États-Unis : le Montana, l'Idaho et le Nebraska. Dans l'État californien, les flammes aux portes du parc national des Yosemite sont, elles, contenues à plus de 70%.

Des inondations meurtrières dans le Kentucky

Plus à l'est, dans l'État du Kentucky, des inondations ont fait 28 morts, dont plusieurs enfants.

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles