Incendies en Gironde : «Il va falloir du temps avant que le feu ne soit complètement éteint»

© PHILIPPE LOPEZ / AFP

Enfin une lueur d'espoir en Gironde. Une semaine et demie après le début des incendies qui ont ravagé plus de 20.000 hectares de forêt, un peu plus de 10.000 personnes ont été autorisées à regagner leur domicile dès ce vendredi soir. Que ce soit vers Landiras ou près de La Teste-de-Buch , les feux ne sont toujours pas fixés, mais ils ne progressent plus depuis mercredi. Les pompiers pensent donc déjà à l'après, même s'ils savent qu'il faudra du temps pour éteindre complètement ces incendies.

"Un travail de longue haleine"

C'est à l'aide d'un drone prêté par l'armée de l'air et équipé d'une caméra thermique que les pompiers repèrent les points chauds pour les traiter. Mais ce qu'ils redoutent, c'est la tourbe. Des sondages ont permis de s'apercevoir que le feu s'enterrait jusqu'à 80 cm dans le sol. Pour le sous-préfet de Langon, Vincent Ferrier, il va falloir s'armer de patience. "Avant que le feu ne soit complètement éteint, ça va prendre du temps. La zone est tellement immense, il va avoir une grande surveillance, donc on sait qu'il va se passer plusieurs semaines avant de pouvoir être rassurés sur ce secteur. Donc même fixé, on aura encore des risques à l'intérieur du secteur concerné."

 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

C'est un travail de fourmi qui débute pour les pompiers. "On ne peut le faire qu'avec une pelle, un râteau, un seau ou un pulvérisateur. Il faut creuser car ça s'enterre et les morceaux de bois brûlent comme du charb...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles