Incendies en Gironde : comment s'organise la solidarité européenne sur place ?

© Laurent Perpigna Iban / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

En Gironde, 1.100 pompiers accompagnés de 361 pompiers étrangers s'affairent pour lutter contre l'incendie près de Hostens, où environ 7.400 hectares de pinède ont été brûlés . Leur mission principale est de traiter tous les points chauds résiduels, c'est-à-dire les restes d'incendies encore fumants proches des zones qui n'ont pas brûlé. Pour cela, l'aide européenne venue de cinq pays est opportun, souligne le commandant Alexandre Jouassard, porte-parole de la sécurité civile. Dans Europe Soir Week-end , il explique comment fonctionne l'accueil des sapeurs étrangers, une première en France.

Un mécanisme européen construit depuis 20 ans

Ce mécanisme de protection civile de l'UE est construit depuis 20 ans, et la France y a largement participé et contribué", indique d'abord le porte-parole de la sécurité civile au micro de Jeanne Baron. "Aujourd'hui, on a des procédures, on a tous les effectifs qui sont formés au niveau de l'accueil de nos membres européens", affirme Alexandre Jouassard. "Pour cela, on a des officiers de liaison sur place qui accompagnent les équipes qui arrivent et qui savent exactement ce qu'ils ont à faire", explique-t-il.

>> LIRE AUSSIIncendies en Gironde : ces agriculteurs qui viennent prêter main forte aux pompiers

 

Les pompiers français et étrangers travaillent ensemble à la lutte contre les flammes. "Nous avons déjà l'habitude de travailler ensemble", souligne le porte-parole, "puisque nous avons fait de nombreux exercices par le passé, et ég...


Lire la suite sur Europe1