Incendies en Gironde: la situation continue de se dégrader, 14.000 hectares brûlés

Mobilisation des pompiers en Gironde pour tenter de contenir les incendies, le 17 juillet 2022 - THIBAUD MORITZ © 2019 AFP
Mobilisation des pompiers en Gironde pour tenter de contenir les incendies, le 17 juillet 2022 - THIBAUD MORITZ © 2019 AFP

Les pompiers luttent toujours contre les flammes en Gironde. Ce lundi matin à 8 heures, les pompiers ont indiqué que 14.000 hectares de terrain ont été brûlés depuis mardi, soit 1000 hectares de plus que dimanche soir.

Et pour cause, les incendies ont regagné du terrain en fin de week-end. "Malgré les importants moyens terrestres et aériens engagés, la situation n'est pas fixée et s'est même dégradée dans l’après-midi" ont déclaré les pompiers.

La situation "se dégrade"

Dans le détail, le feu a parcouru 9800 hectares à Landiras, où des reprises de feu "importantes" ont été constatées jusqu'à 3 heures du matin. La situation était "légèrement plus calme" le reste de la nuit.

"La situation reste critique et se dégrade, avec une progression du feu sur différents fronts en raison de vents changeants. Les travaux de création de pare-feu se poursuivent" ont-t-il précisé.

4200 hectares de terrain ont été brûlés depuis le départ du feu à La Teste-de-Buch, où la situation s'est aussi "dégradée", d'après les pompiers. L'incendie a atteint l'océan et progresse vers le sud. "Cette avancée a été ralentie grâce à l’action des sapeur-pompiers", ont-ils ajouté.

1700 pompiers et neuf bombardiers d'eau

De nombreux moyens continuent d'être déployés sur place pour lutter contre les flammes. 1700 sapeurs-pompiers sont mobilisés dans les deux communes, soit 200 de plus depuis dimanche soir. Neuf avions bombardiers d'eau sont aussi utilisés, soit trois de plus par rapport à la veille.

Les conditions météorologiques du département ne sont pas favorables à la maîtrise des feux.

"L’évolution défavorable des incendies est renforcée par des conditions climatiques extrêmes", ont assuré les pompiers.

Comme 14 autres départements de l'ouest, la Gironde a été placée en vigilance rouge canicule pour la journée de lundi. Les températures devraient dépasser les 42°C dans l'après-midi, accompagnées de vent à 60km/h.

Au total, 16.200 personnes ont été évacuées de leur logement depuis le début des incendies.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles