Incendies en Gironde : la situation continue de s’améliorer

À La Teste-de-Buch, le feu est fixé.  - Credit:HANDOUT / SDIS 33 / AFP
À La Teste-de-Buch, le feu est fixé. - Credit:HANDOUT / SDIS 33 / AFP

La situation continue à s'améliorer sur le front des deux importants feux de forêt qui frappent la Gironde depuis près de deux semaines, même si celui qui a consumé 13 800 hectares à Landiras, dans le sud du département, n'est toujours pas fixé, a indiqué dimanche la préfecture. « Les températures supérieures à 35 °C (dimanche) ont provoqué l'apparition de fumerolles et de départs de feu dans la zone brûlée qui ont été traités par les 1 200 sapeurs-pompiers et les moyens aériens toujours mobilisés sur le terrain », soit deux Canadairs et deux hélicoptères d'attaque feux de forêt, a expliqué la préfecture dans un communiqué. « Ces phénomènes devraient diminuer (lundi) avec la baisse annoncée des températures », a-t-elle ajouté.

Les reprises de feu ont été entraînées par « la chaleur, le vent et la baisse de l'hygrométrie » (humidité), ont précisé les pompiers de Gironde. Ces deux incendies qui se sont déclarés le 12 juillet dans l'après-midi, l'un dans la forêt de La Teste-de-Buch, dans le bassin d'Arcachon, et l'autre à Landiras, à 40 kilomètres au sud de Bordeaux, ont brûlé près de 21 000 hectares de forêt, soit environ deux fois la superficie de Paris intra muros. Ils n'ont fait aucune victime mais ont contraint plus de 36 000 personnes à quitter leur logement, dont 6 000 vacanciers évacués des cinq campings de la dune du Pilat qui ont ensuite été détruits par les flammes.

Encore quelques milliers de personnes déplacées

La grande majorité de ces déplacés on [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles