Incendies en Gironde : ce qu'il faut retenir de la venue d'Élisabeth Borne

La mobilisation est "totale" de la part du gouvernement. Jeudi, la Première ministre Élisabeth Borne et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin se sont rendus en Gironde , près de Landiras, où un la reprise de l'incendie gigantesque a déjà ravagé près de 7.500 hectares , quelques semaines après un premier incendie dévastateur. Jeudi matin, sous un soleil de plomb, Élisabeth Borne a d'abord salué les élus locaux et parmi eux Ghislaine Charles, la maire de Saint-Magne, une commune lourdement touchée par les feux. Europe 1 a suivi ce déplacement ministériel.

La maire de la commune a profité de cette visite pour implorer la Première ministre. "Je me suis promise de vous demander, s'il vous plaît, des moyens aériens. Ils ont tellement de facultés à fixer le feu avec les hélicoptères, c'est formidable. Il en faudrait plus", dit-elle à Élisabeth Borne. Qui n'en démord pas : selon elle, tout est mis en œuvre pour lutter contre les incendies.

>> LIRE AUSSIFeu fixé ou maîtrisé, retardant, Canadair... Le glossaire de la lutte contre les incendies

"On va continuer à se renforcer", promet Borne

"On n'a jamais mobilisé autant de moyens", clame la Première ministre. "On va continuer à se renforcer. Le président de la République, quand il est venu fin juillet, avait annoncé qu'on allait renforcer nos moyens d'intervention. Depuis, on est passé de deux hélicoptères bombardiers d'eau à neuf aujourd'hui, et d'ici la fin de la semaine, onze hélicoptères bombardiers d'eau", dét...


Lire la suite sur Europe1