Incendies en Gironde : le point sur la situation à Landiras

À Landiras , le parquet de Bordeaux a annoncé ce vendredi après-midi "privilégié la thèse criminelle" . Sur le front du terrain, le feu n'a pas progressé ces dernières heures. Le chiffre reste le même, 4.700 hectares détruits sur ce seul incendie. Cela montre que la stratégie des dernières heures, avec du retardant, des contre-feux pour créer une barrière à l'avant de l'incendie et le concours des trois canadairs sur les flancs, a fonctionné.

Les habitants toujours pas autorisés à revenir chez eux

En revanche, la mauvaise nouvelle, c'est que le vent a tourné : il pousse les flammes désormais vers l'ouest, ce qui contraint a ordonné l'évacuation de nouvelles habitations, comme l'explique Vincent Ferrier. "On commence l'évacuation du bourg de Louchats, donc c'est environ 600 personnes en plus, qu'on est en train d'évacuer, parce qu'on a une progression du feu qui bouge un peu selon les périodes, mais qui est parti plus côté ouest", décrypte le sous-préfet de Langon.

 

 

>> LIRE AUSSI - Incendies en Gironde : à Cazaux, 4.000 personnes évacuées de toute urgence

"On rappelle de pas revenir. On n'autorise pas les retours sur les secteurs évacués, même ceux qui peuvent paraître un peu moins exposés. À l'heure où on se parle, on a des structures pour accueillir. On monte en capacité à chaque fois qu'on en a besoin pour accueillir les populations", ajoute-t-il, même s'il reste méfiant. "Globalement, ce qu'on peut dire, c'est qu'on a une progression qui est moins rapide, même si...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles