Incendies en Gironde : une partie des évacués ont pu retrouver leurs domiciles

© THIBAUD MORITZ / AFP

Certains évacués des incendies de Gironde vont pouvoir rentrer à la maison. Les feux ne sont toujours pas fixés. 20.800 hectares ont brûlé, mais ils ne progressent plus. Une partie des 30.000 évacués peuvent donc regagner leur domicile. Au Pila, tout est très calme. Mais pour les résidents qu'Europe 1 a rencontré et qui ont retrouvé leur maison intacte, ont eu le bonheur tout simple de tourner la clé dans la serrure de la porte d'entrée. Et c'est un soulagement évident.

Le village de Cazaux encore inaccessible

"C'est un ami qui m'a téléphoné et qui m'a dit 'On va être libéré à 17h'. J'y croyais qu'à moitié, on ne savait pas du tout combien de temps ça durerait. Fort heureusement, des amis nous ont accueillis. Je pensais qu'il y en aurait encore pour un jour ou deux. On ne savait pas trop", explique Philippe, un habitant.

 

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

 

 

"On a vu que depuis deux jours, ils avaient à peu près délimité le problème. Mais quand vous partez en un quart d'heure, vous vous dites 'si je perds ma maison, ce sont des dizaines d'années d'économies de perdues'. On est super content et en l'occurrence, la maison est intacte. Mais dans votre tête, ça mouline un peu quoi quand vous partez. Surtout quand j'ai su que le feu était à peine à 700 mètres à vol d'oiseau", ajoute-t-il.

Effectivement, une zone du Pila, la plus proche de la dune, demeure inaccessible ce soir, tout comme le village de Cazaux. Il faudra enc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles