Incendies en Gironde : Julien Bayou s'emporte contre Olivier Truchot sur BFMTV et le taxe d'"adversaire politique"

Les esprits s'échauffent sur BFMTV. Mardi, en fin de journée, sur BFMTV, le député et secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts Julien Bayou s'est emporté contre Olivier Truchot. Le responsable politique a accusé le journaliste de faire porter aux écologistes la responsabilité des incendies en Gironde, notamment celui de la forêt de La Teste-de-Buch. Une polémique est en effet née ces dernières heures autour d'un plan de gestion de la forêt actuellement ravagée par les flammes, qui devait être mis en place à l'été 2021 mais a été retardé à la suite notamment de l'intervention d'élus écologistes. Un report, qui expliquerait, selon leurs détracteurs, l'étendue des dégâts actuels.

"Je suis scandalisé !"

"Vous êtes journaliste ou vous êtes procureur ?", s'est emporté d'emblée Julien Bayou sur BFMTV. "Vous avez une députée (Sophie Panonacle, députée Renaissance, ndlr), avec laquelle je ne suis pas d'accord, qui vous explique que ça n'a rien à voir avec les élus écologistes et vous avez systématiquement, pendant le temps où vous l'avez interviewée, essayé de lui faire dire que c'était de la faute des élus écologistes. Vous êtes quoi à la fin, vous êtes journaliste ou vous êtes un adversaire politique ? Je suis scandalisé !", a lancé le responsable des Verts. Comme le souligne "Libération" concernant la polémique en cours, le plan de gestion qui a été repoussé en Gironde ne concerne pas les voies d'accès pour les pompiers.

...

Lire la suite


À lire aussi

"Je ne suis pas un rat de laboratoire !" : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre Philippe Corbé sur BFMTV
Louis Aliot s'énerve contre un journaliste de BFMTV
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles