Incendies en Gironde : pour les habitants des villages évacués, «c'est très angoissant»

Plus de 16.000 personnes ont été évacuées pour cette seule journée de lundi en Gironde, 32.000 depuis le début. Dans le secteur de Landiras , plusieurs villages sont ce soir totalement déserts. Europe 1 a suivi les opérations d'évacuation.

N'oublier personne dans les villages

"Bonjour Monsieur, c'est la gendarmerie". Porte après porte, les gendarmes s'assurent que le message est bien passé : il faut évacuer le village. "Il ne devrait pas y avoir d'incendie ici, le feu est suffisamment loin. C'est surtout les fumées toxiques qui sont dangereuses. Il ne faut pas rester", explique les forces de l'ordre.

 

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

 

2.400 habitants qui doivent quitter les lieux le plus rapidement possible. Et pour n'oublier personne, le maire de Landiras supervise les évacuations. "Ce sont des quartiers, mais un quartier peut être seulement une maison. Il y a des maisons par-ci, par là et c'est pour ça que le maire est là, pour n'oublier personne. C'est mon troisième mandat donc je connais bien le territoire", explique Jean-Marc Pelletant.

Une situation angoissante pour les habitants

Des habitants qui n'ont que quelques heures pour faire leurs valises, sans savoir quand ils pourront rentrer chez eux. "C'est toujours très angoissant. Il n'y a pas d'autre solution. On ne va pas se faire intoxiquer", reconnaît Denise, avec beaucoup d'inquiétude dans la voix. "On va mettre des affaires dans la voiture. Ma belle-sœur nou...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles