Incendies en Gironde : les gendarmes mobilisés contre les pillages des maisons inoccupées

© Benjamin Peter

Plus de 10.000 hectares de végétation ont brûlé en Gironde, dont plus de 3.000 près de La-Teste-de-Buch et plus de 7.000 au sud du département. Au total, 14.000 personnes ont dû être évacuées de la zone de feu. Alors, pour éviter les pillages, les gendarmes ont mis en place des barrages routiers et des patrouilles pour surveiller les maisons.

Sur le feu de Landiras, quatre nouvelles communes ont été contraintes d'évacuer totalement ou partiellement à cause de la progression du feu. Les habitants laissent tout ou presque sur place. Alors pour éviter les pillages, des points de contrôles tenus par les gendarmes barrent la route aux véhicules non autorisés. Des patrouilles circulent également pour surveiller les maisons. Europe 1 a pu embarquer avec l'une de ces équipes de gendarmerie.

Être attentif aux comportements suspects

Les policiers patrouillent sur la départementale D220 entre les communes de Guillos, Cabanac et Origne. Un 4x4 bleu a été repéré par le gendarme Clément et le brigadier Chef Pierre. Ils s'assurent que le conducteur est autorisé à être ici. Ils demandent notamment une pièce d'identité au conducteur. L'homme est en fait un bénévole qui participe à la lutte contre les reprises.

Un peu plus loin la voiture de gendarmerie pénètre dans un hameau au sud de Cabanac. "Il faut être attentif à toutes les habitations qui sont inoccupées. On surveille s'il n'y a pas de personne ou de comportement suspect dans les jardins et les véhicules."

Le portail d'une propriété est par exemple ouvert. Les policiers vérifient qu'il n'y pas de signe d'effraction et que les volets sont bien fermés. Au final, rien à signaler.

>> LIRE AUSSI - À Cazaux, les évacués de l'incendie retrouvent leurs animaux laissés derrière eux

80 gendarmes sur la zone de feu

Pour Vincent Ferrier, le sous-préfet de Langon, il est essentiel...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - La France a chaud, plus de 10.000 hectares brûlés en Gironde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles