Incendies en Gironde : les feux sont fixés mais la vigilance reste de mise

© VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

En Gironde , les pompiers n'en ont pas encore tout à fait terminé avec les incendies de forêt. Si les feux sont fixés , cela ne signifie pas que toutes les flammes sont éteintes. Par conséquent, hors de question de relâcher la vigilance, comme l'explique Marc Vermeulen, le chef des pompiers de Gironde , au micro d'Europe 1. " Pour donner un ordre d'idée, les surfaces à surveiller sur le feu de Landiras correspondent à 48 000 terrains de rugby. Donc nous avons divisé les zones en sous secteurs, affecté des personnels de jour et de nuit", explique-t-il.

131 sapeurs pompiers à La Test-de-Buch, 320 à Landiras

 

Ceux de nuit effectuent des rondes pour "identifier et traiter toutes les reprises, toutes les fumerolles qui pourraient apparaître". Ces sous secteurs sont au nombre de huit à Landiras et trois à La Teste-de-Buch . Ils s'accompagnent de plusieurs engins qui patrouillent sur la zone. "Sur la zone de La Teste, nous avons 131 sapeurs pompiers présents et sur la zone de Landiras, 320 sapeurs pompiers qui sont issus à la fois de colonnes de renfort extra départementale qu'on a conservé, mais également et principalement de les sapeurs pompiers de la Gironde", ajoute Marc Vermeulen.

Le chef des pompiers du département insiste sur le caractère "hors-norme" de ces feux. "Déjà, lorsque on faisait des feux de quelques centaines d'hectares, ça prenait des semaines ou des mois. Alors vous imaginez, à cette échelle là, le travail titanesque qui nous attend en collaboration avec les prof...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles