Incendies en Gironde : la crainte d'une journée noire avec des conditions météo défavorables

Le chiffre à observer ce lundi, c'est celui de la température moyenne dans l'Hexagone , le record atteint en 2003 et en 2019 était de 29,4 degrés. Des températures qui annoncent une journée très difficile en Gironde où depuis bientôt une semaine , des incendies particulièrement voraces dévorent des dizaines de milliers d'hectares de pinèdes. Deux incendies ont brûlé plus de 14.000 hectares au total. 1.700 pompiers sont mobilisés, avec quatre avions spécialisés. À Landiras, dans les terres, on craint le pire ce lundi avec ces conditions météo très défavorables.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Un pompier explique la règle des trois 30 : "Au-dessus de 30 degrés, de 30 km/h de vent et avec un taux d'hygrométrie en dessous des 30%, ce sont des conditions défavorables." Ce lundi en Gironde, tous ces indicateurs s'affolent, avec 44 degrés attendus au plus fort de la journée, moins de 10% d'humidité dans l'air et un vent à plus de 40 km/h, voire 60 km/h en soirée. C'est un scénario critique, alors que le dernier bilan fait état de déjà 10.000 hectares brûlés à Landiras.

Objectif : pas de pertes humaines, pas de biens matériels détruits

Pour le sous-préfet de l'arrondissement de Langon, Vincent Ferrier, la journée va être compliquée. Il va encore falloir tenir . "On voit jour après jour le feu qui s'étend. Ça peut paraître un peu frustrant pour les pompiers parce qu'il y a beaucoup d'efforts", déclare-t-il au micro d'Europe 1. "Ce qui est difficile, c'est q...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles