Incendies en Gironde : les conditions météorologiques des prochaines heures font craindre le pire aux pompiers

© Stéphane Place / Europe 1

Près de six jours après le début des incendies, les deux gigantesques feux de forêt ont ravagé près de 11.000 hectares de végétation et ne sont toujours pas fixés, selon un dernier bilan de la préfecture. Mais surtout, les pompiers craignent désormais les conditions météorologiques des prochaines heures.

La Gironde n'en a pas fini avec ses deux incendies. Plusieurs reprises de feux ont menacé la nuit dernière les campings de la dune du Pilat qui ont dû être évacués. Les prochaines heures s'annoncent compliquées, notamment, car le feu a parcouru 300 hectares depuis ce matin, malgré la chaleur et malgré le vent. Mais ce qui préoccupe désormais les pompiers, c'est que ce vent va tourner la poussée vers le sud ouest. Et d'ici à ce soir, il devrait partir cette fois vers le Nord, le Nord-Est. La décision a donc été prise d'évacuer entièrement le village de Cabanac. Ce sont un peu plus de 2.000 personnes qui sont concernées.

"Il ne faut pas revenir dans les secteurs qu'on évacue"

Pour le sous-préfet de Langon, Vincent Ferrier, ça montre qu'il faut continuer à respecter les ordres d'évacuation. "On avait depuis quelques jours des habitants de Cabanac et de Villagrains qui se sentaient un peu loin du feu et qui disaient 'pourquoi on ne rentre pas'. On comprend pourquoi on ne permet pas cela, parce qu'avec un vent qui change de direction, on sera en difficulté si on avait autorisé ces retours", explique-t-il, avant d'appeler à la responsabilité collective.

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - La France a chaud, plus de 10.000 hectares brûlés en Gironde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles