Incendies en France, en Espagne et en Grèce : l'Europe noircie par les flammes

En Espagne, en Grèce et en France, les flammes font toujours rage. Le point sur la situation ce dimanche 24 juillet.

La situation s'améliore mais les soldats du feu restent mobilisés. Dans le sud-ouest de la France, l'incendie de la Teste-de-Buch était fixé samedi en fin de journée. Ce qui n'était pas encore le cas à Landiras, où le feu est seulement contenu.

1300 pompiers étaient encore sur le pont pour surveiller le secteur. Au total, **plus de 20 000 hectares sont partis en fumée en Gironde.**Selon la préfecture, les incendies pourraient être complètement éteints seulement d'ici quelques semaines.

100 000 hectares en Espagne

L'Espagne continue aussi d'être en proie aux flammes. Au cours des deux dernières semaines, les incendies ont brûlé près de 100 000 hectares de forêt, soit plus que pendant toute l'année derrière, du jamais vu depuis dix ans pour la péninsule ibérique.

DESIREE MARTIN/AFP
Tenerife - DESIREE MARTIN/AFP

A Tenerife dans les canaries, l'incendie qui s'est déclaré ce jeudi a déjà brûlé plus de 2000 hectares.

Selon les autorités locales, une cinquantaine de maisons auraient été évacuées, par mesure de prévention.

53 départs de feu en 24h

Des évacuations également sur l'île grecque de Lesbos. Un feu de forêt continuait samedi soir de menacer la station balnéaire de Vatera.

Le pays a connu hier sa première journée d'une vague de chaleur prévue pour durer dix jours, faisant craindre d'autres incendies. Selon les pompiers grecs, il y a eu 53 départs de feu en 24 heures.

L'an passé, les feux de forêt avaient détruit 103 000 hectares et provoqué la mort de trois personnes en Grèce.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles