Incendies en Australie : les réservistes mobilisés

Sans masque, l'air est irrespirable. Les feux sont tellement proches d'Eden, à 450 kilomètres de Sydney, que le ciel est rouge. Pour les 3 000 habitants, il n'y a plus le choix : il faut fuir et tout laisser. La situation est telle que le gouvernement a rappelé 3 000 réservistes de l'armée. Charge à eux de distribuer eau, nourriture et carburant aux sinistrés. Un gigantesque parc naturel a presque entièrement brûlé. 115 000 hectares ont été carbonisés en à peine quelques jours. Écoles fermées Sur 50 kilomètres, toute la végétation est morte. À Canberra, la fumée encercle désormais la capitale. Les autorités ont fermé les administrations, les écoles et les musées. Dans la rue, beaucoup portent des masques. Les particules fines dans l'air dépassent de vingt fois les niveaux dangereux. "C'es très mauvais, même quand je suis assis au bureau, je le sens en permanence", déplore un habitant. Depuis le mois d'août, 480 millions d'animaux ont péri.