Incendies en Californie: pourquoi les séquoias sont-ils plus menacés qu'avant?

La Californie fait toujours face à un grand feu de forêt nommé « Oak Fire », près du parc national de Yosemite, connu pour ses gigantesques séquoias. Près de 7 500 hectares sont partis en fumée, et les pompiers sont toujours mobilisés pour tenter de maîtriser l'incendie et éviter de perdre plus d'hectares, ainsi que ces véritables cathédrales végétales. Pourquoi ces incendies à répétition menacent-ils aujourd'hui plus qu'hier l'environnement de la région ?

Cela fait une semaine que le « Oak Fire » s'est déclaré, mais il a déjà détruit une quarantaine de bâtiments, menacé plusieurs milliers d'habitations dans de petites localités rurales du comté de Mariposa, sur les contreforts de la Sierra Nevada, et détruit plus de 7 500 hectares.

Pour la deuxième fois de l'année, un feu s'approche donc dangereusement du parc national de Yosemite, où résident des séquoias, pour certains millénaires. Mais celui-ci est encore plus puissant que le précédent, même si les pompiers espèrent en venir à bout grâce à de récents progrès dans la lutte contre les flammes.

Les séquoias toujours plus menacés

Les séquoias, menacés par le précédent feu, avaient été dans l'ensemble préservés grâce notamment à des feux dirigés menés depuis des décennies dans ces bosquets pour diminuer le combustible au sol. Néanmoins, cette augmentation de la fréquence des feux n'est pas normale.

Les efforts des pompiers pourraient être aidés dans les prochains jours par l'arrivée de l'incendie dans une zone déjà dévastée en 2018 par un autre feu de forêt.

(Et avec AFP)


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles