Incendies au Royaume-Uni : des feux exceptionnels bientôt récurrents ?

Les incendies n'épargnent plus aucun territoire. Au Royaume-Uni , les températures ont atteint les 40 degrés ce mois-ci. Face à cette situation, les pompiers anglais lancent un appel à l'aide au gouvernement britannique : il faut recruter et renforcer les financements.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Une mobilisation inédite depuis la Seconde Guerre mondiale

Le 19 juillet dernier, une vingtaine de feux autour de la capitale mobilise les pompiers de Londres. Ils n'ont pas été aussi débordés depuis la Seconde Guerre mondiale. Plus de 40 habitations et commerces sont détruits. Pour Ricardo, délégué d'un grand syndicat de pompiers britanniques, ces feux exceptionnels seront bientôt récurrents.

"Actuellement, il y a environ 20 jours par an où les conditions sont réunies pour provoquer ce type de feu. Si on continue sur la même trajectoire avec nos émissions de gaz à effet de serre, la recherche indique que dès 2080, ce chiffre pourrait passer à plus de 100 jours par an."

Manque de personnel, manque de financement

Selon Ricardo, les pompiers ne sont pas préparés à cela, principalement à cause du manque d'effectif, dû à la suppression de 11.500 postes de pompiers depuis dix ans. "Durant cette canicule, des appels au renfort ont été refusés car il n'y avait pas assez de personnel. Et pendant ce temps-là, il y avait des camions vides dans les casernes", regrette-t-il.

"À cause de ça, des pompiers ont travaillé dans des condit...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles