Incendies en Amazonie : la ministre des Outre-mer et des élus de Guyane réclament "un fonds international"

franceinfo avec AFP

"Préservons ce bien commun de l'humanité", lancent-ils. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, et des élus de Guyane réclament, dimanche 25 août dans le JDD, la création d'un fonds international "contre les feux de forêt et pour le reboisement", alors que les incendies font rage en Amazonie, provoquant une émotion planétaire. Les signataires de la tribune rappellent que la Guyane, territoire français d'Amérique du Sud, est touchée par ces incendies.

Ce fonds international "ne serait pas directement dépendant des Etats", imaginent les élus auteurs de la tribune. Et, ajoutent-ils, il "pourrait, en fonction des montants rassemblés, lancer des actions de lutte concrètes, ponctuelles, ciblées directement sur les acteurs locaux, contre les feux de forêt et pour le reboisement". Les signataires demandent par ailleurs "à l'Union européenne de doubler son fonds de développement interrégional dédié à la biodiversité et au développement de l'Amazonie".


"Plus de 2 500 km2, équivalent à la taille de la Réunion, abattus en juillet"


"Alors que la forêt amazonienne, qui s'étend sur neuf pays dont la France, a perdu plus de 550 000 km2 ces dix dernières années, soit la superficie de l'Hexagone, c'est plus de 2 500 km2, équivalent à la taille de La Réunion, qui ont été abattus pendant le seul mois de juillet, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :