Incendie dans le Var : la météo changeante préoccupe les pompiers

·1 min de lecture
L'incendie a fait deux morts, sur la même propriété d'un hameau de Grimaud.
L'incendie a fait deux morts, sur la même propriété d'un hameau de Grimaud.

Alors que « la météo annonce des changements de flux de vents demain (vendredi 20 août) dans la journée et jusqu'à dimanche » dans le Var, la situation fait craindre des « journées à risque » aux pompiers, a indiqué le commandant des pompiers du département, Florent Dossetti. Ces derniers luttent depuis quatre jours contre le plus important incendie de l'année en France.

Vers midi, des journalistes de l'Agence France-Presse ont de nouveau vu des flammes et de fortes fumées, sur les communes du Luc, de Vidauban et des Mayons où soufflait un vent d'Est. Les largages de sept avions bombardiers d'eau et quatre hélicoptères, aidés par des actions au sol, ont permis de « maîtriser rapidement ces reprises », selon les pompiers, moins nombreuses que la veille a souligné Florent Dossetti.

Le feu a parcouru 8 100 hectares et brûlé 7 100 hectares de forêt

Dans la nuit, les 1 200 personnels et 250 engins s'attèleront à noyer les lisières de feu, qui représentent 80 kilomètres selon la préfecture. La situation sur le nord-est de la zone, à Vidauban, Le Luc et Les Mayons, « reste encore très instable » jeudi soir, selon la préfecture. Au quatrième jour de cet incendie dévastateur, le feu a parcouru 8 100 hectares et brûlé 7 100 hectares de forêt.

Parti lundi depuis une aire d'autoroute de l'A57, au nord-est de Toulon, le feu a été immédiatement attisé par un fort mistral et des températures élevées. Jeudi, la gendarmerie du Var a publié un appel, dans le cadre de l'enqu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles