Incendie "circonscrit" dans l'usine en Ariège, confinement levé

·1 min de lecture

Un incendie s'est déclaré vendredi matin dans un "bac d'acide" d'une usine de métallurgie proche du centre de Pamiers, dans l'Ariège, les autorités appelant un temps les habitants à rester confinés par crainte d'émanations toxiques, a-t-on appris de sources concordantes. 

"Les habitants résidant dans un rayon de 200 m autour de l’usine (Aubert et Duval, groupe Eramet) sont invités à se confiner par mesure de précaution. Le reste de la population est invité à ne plus se déplacer. Les accès de Pamiers sont interdits à la circulation pour ne pas gêner l’action des services de secours", avait tweeté la préfecture.

L'incendie a finalement été "circonscrit" et les mesures de confinement ont été levées, a finalement indiqué la préfecture. "L’incendie qui s’est déclenché ce matin dans l’usine Aubert et Duval à Pamiers a été circonscrit à 10h25. Une évaluation des risques sur le site sera réalisée par les services spécialisés du SDIS. Les mesures de confinement sont levées à partir de 11h30", ont indiqué les services de l'Etat dans un communiqué.

"Un risque de toxicité"

Dans la matinée, des policiers circulaient dans les rues avec des hauts-parleurs en disant aux gens de fermer les fenêtres de leur voiture, de leur appartement et de ne pas sortir à cause d'un "risque de toxicité", avait constaté une correspondante de l'AFP.

L’incendie s’est déclaré vendredi vers 06h30, dans un bac d'acide situé dans un bâtiment de 400 m² au sein de cette usine de métallurgie de pointe, sous-traitant d'A...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles