Un incendie ravage plus de 200 hectares à La Réunion

·1 min de lecture

Un incendie, en cours depuis trois jours à La Réunion, a déjà ravagé plus de 200 hectares de végétation du massif du Maïdo, dans l'ouest de l'île, sans faire de victimes pour l'instant, a constaté une journaliste de l'AFP. Le Maïdo, situé au cœur du Parc national de La Réunion, est classé, comme toute l'île, au patrimoine immatériel de l'Unesco. Il surplombe le cirque de Mafate, qui n'est pas menacé par l'incendie mais dont une partie des télécommunications téléphoniques a été coupée.

 

>> A LIRE AUSSIIncendies aux États-Unis : des scènes d’apocalypse sur la côte ouest

Le feu, qui a démarré vendredi soir pour des raisons encore inconnues, n'est pour l'instant pas maîtrisé, et continue sa progression, malgré la mobilisation d'une centaine de sapeurs-pompiers du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), une trentaine d'engins, cinq hélicoptères et un avion bombardier d'eau. Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, a activé lundi matin un centre opérationnel en préfecture et a demandé au ministère de l'Intérieur l'envoi d'un second avion bombardier d'eau, qui doit arriver d'ici 48 heures. Un point-presse est prévu dans l'après-midi.

"Des flammes de plus de 25 mètres"

Le feu s'est brusquement intensifié dans la nuit de dimanche à lundi en raison du vent et de la sécheresse. "Nous avions pour objectif d'empêcher le feu de traverser la route forestière des Tamarins. Nous n'avons pas réussi, en raison de nombreuses sautes de feu. Nous avons dû déménager en urge...


Lire la suite sur Europe1