Incendies en France: les pompiers en difficulté dans les contreforts du massif de la Chartreuse

Partout en France, des incendies continuent de se déclarer : en Bretagne et en Dordogne, ou encore en Isère, dans le massif montagneux de la Chartreuse. Les pompiers luttent contre les flammes depuis vendredi après-midi au-dessus de la ville de Voreppe, près de Grenoble, où une centaine d'hectares ont brûlé. La sécheresse complique plus encore que d'habitude le travail des pompiers.

En Isère, le feu a ravagé une centaine d'hectares dans une zone montagneuse et non habitée non loin des communes de Voreppe et La Sure-en-Chartreuse. Il n'a « toujours pas été fixé » mais il n'a pas progressé pendant la nuit, a fait savoir la préfecture ce mardi matin. Environ 200 personnes ont dû quitter leur logement par précaution.

C'est la foudre qui a enflammé le massif montagneux de la Chartreuse. La forêt qui brûle est inaccessible pour les soldats du feu parce que le terrain est vertical. Mais ils s'adaptent.

« On ne peut pas faire de l'attaque directe et engager des personnes puisque c'est vertical et que je vais envoyer des gens qui sont encordés, nous explique le colonel Bertrand Cassou, directeur départemental adjoint des pompiers de l'Isère, joint par Stéphane Duguet, du service Société. Et on ne peut pas non plus faire attaquer les avions puisque les avions ne peuvent pas larguer de côté. On est obligé d'attendre le feu sur certains endroits. »

L'autre complication pour les 308 pompiers mobilisés est la sécheresse. « On a des végétaux qui d'habitude ne s'enflamment pas et aujourd'hui ont tendance à partir rapidement dans le feu et à jouer un rôle dans la propagation », décrit le colonel Bertrand Cassou.

Crainte d'un incendie de longue durée


Lire la suite sur RFI