Incendie mortel près de Lyon : des élus écrivent à Emmanuel Macron

Après l'incendie survenu le 16 décembre dans un immeuble de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, quinze élus communistes ont écrit à Emmanuel Macron pour réclamer une refonte de la législation en matière de droit au logement. (image d'illustration)  - Credit:Joël PHILIPPON / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Après l'incendie survenu le 16 décembre dans un immeuble de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, quinze élus communistes ont écrit à Emmanuel Macron pour réclamer une refonte de la législation en matière de droit au logement. (image d'illustration) - Credit:Joël PHILIPPON / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Après l'incendie qui a fait dix morts dans un immeuble de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, le 16 décembre, des élus communistes du Rhône ont pressé lundi 2 janvier le président Emmanuel Macron à adopter « un nouveau cadre juridique où le droit au logement puisse prendre le pas sur le droit de la copropriété ». « Face à des syndics inactifs, tantôt incompétents pour les habitants, il faut la création nationale d'un syndic public, où l'État, les métropoles, les élus locaux et les syndics pourront agir, agir vite pour faire face à l'urgence et protéger les biens et les personnes », peut-on lire dans cette lettre ouverte signée par 15 élus PC.

Dans la nuit du 15 au 16 décembre, le feu est parti vers 3 heures du matin au rez-de-chaussée d'un bâtiment de sept étages dans un quartier en pleine rénovation urbaine. Plusieurs témoins ont dénoncé dans les médias la vétusté des locaux, l'absence de dispositifs anti-incendie et la présence d'un point de deal.

Dans leur courrier, titré « plus jamais ça », les élus communistes soulignent que de nombreux propriétaires disposent de revenus faibles ne leur permettant pas d'engager des travaux de rénovation. « Le logement privé est parfois plus dégradé que le logement social. Il faut changer la loi, alléger les démarches », exhortent-ils.

Les familles sinistrées relogées

Les élus proposent au gouvernement plusieurs solutions dont « le financement à 100 % des travaux d'urgence et de sécurité pour tous les propriétaires modestes avec [...] Lire la suite