Incendie de Lubrizol : le feu est parti du site de l’usine selon une expertise complémentaire

© Martin Noda / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Un précédent rapport d’expertise indiquait déjà fin 2020 que l’incendie de Lubrizol  s’était déclaré sur le site de l’entreprise. Une expertise complémentaire, qu’a pu consulter l’AFP vendredi, confirme à nouveau cette hypothèse. Celle d’un « départ sur l'emprise de la société LZ », c’est-à-dire Lubrizol. Dans ce nouveau dossier, les experts ont affirmé : « Les éléments complémentaires (...) et l'étude complémentaire apportée aux systèmes d'alarme et de détection nous permet de confirmer la zone de départ de feu initialement retenue, sans toutefois pouvoir l'affiner davantage. »

Lire aussi - INFO JDD. Le rapport sur l'incendie de Lubrizol révèle des milliers de sites non contrôlés

10 000 tonnes de produits chimiques parties en fumée

Le 26 septembre 2019, un feu s’était déclaré à l’usine Lubrizol basée à Rouen, en Normandie. Quelque 10 000 tonnes de produits chimiques potentiellement toxiques avaient brûlé. Le site voisin de Normandie Logistique avait également été touché. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête sur cet incident et avait réclamé une première expertise. Comme le rappelle l’AFP, l'expertise complémentaire a été réalisée sur ordre de l’instruction.

Les conclusions des rapports contredisent les allégations de Lubrizol, qui assure que le feu a commencé sur le site de Normandie Logistique. Cette entreprise assure pourtant que cette hypothèse est « quasi impossible ». Ce que confirme encore la nouvelle expertise, comme le relate l’AFP : « La propagation de l'i...


Lire la suite sur LeJDD