Incendie dans l’Hérault : les aveux du pompier pyromane arrêté cette semaine

Un homme a avoué bien plus que ce que les gendarmes attendaient. Dans la nuit de mardi à mercredi, un forestier sapeur professionnel a été interpellé. En garde à vue à Lodève, il a reconnu être l’auteur de plusieurs départs de feu dans l’Hérault, rapporte Midi Libre ce jeudi. Il a rapidement été suspendu de ses fonctions à titre conservatoire par le Service Départemental d'incendie et de Secours (SDIS) de l’Hérault. À l’aide d’un « briquet », il assure avoir provoqué un feu le 26 juillet à Privat, un autre constaté le 21 juillet à Saint-Jean-de-La-Blaquière et quatre autres survenus cette semaine.

Lire aussi - INFO JDD. En Gironde, le vrai coût des incendies pour les pompiers

 

L’auteur d’autres incendies « ces trois dernières années »

Ce pompier, élu à la mairie de Saint-Jean-de-la-Blaquière, serait également l’auteur « de plusieurs incendies allumés ces trois dernières années sur la commune où il réside », a révélé le procureur de la République de Montpellier, Fabrice Bélargent à Midi Libre.

En recherche de « reconnaissance sociale »

 

Le pyromane présumé dit avoir agi « pour l’adrénaline ». Ce membre actif de la caserne locale s’est dit excité par le déclenchement des interventions de pompiers. D’après Fabrice Bélargent, le suspect cherchait à « s'extraire d'un cadre familial oppressant » et souhaitait de la « reconnaissance sociale ».

Ce jeudi, il a été présenté à un juge en vue d’une mise en examen. Le pompier risque une peine de prison de 15 ans et 150 000 euros d’amend...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles