Incendie dans le Jura : le village de Cernon évacué, 460 hectares brûlés

A helicopter drops water over trees during a wildfire near Cernon in the Jura region in central eastern France on August 11, 2022. (Photo by Jean-Philippe KSIAZEK / AFP)
JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP A helicopter drops water over trees during a wildfire near Cernon in the Jura region in central eastern France on August 11, 2022. (Photo by Jean-Philippe KSIAZEK / AFP)

JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Deux incendies de forêt ont ravagé 460 hectares dans le sud du Jura - photo prise le 11 août 2022

FEUX - Tous les habitants de la commune de Cernon ont été évacués, ce jeudi 11 août, alors que deux incendies de forêt ont ravagé depuis mardi 460 hectares dans le sud du Jura, a annoncé la préfecture. L’un des feux a de nouveau progressé dans l’après-midi.

« La propagation de l’incendie du secteur des communes de Vescles et de Cernon » s’est accélérée (jeudi) après-midi et mobilise 90 sapeurs-pompiers et 28 engins, a indiqué la préfecture dans un communiqué, ajoutant que « l’intégralité de la commune de Cernon » a été évacuée « par mesure de prévention ». Cela représente environ « 250 personnes (qui) ont été mises à l’abri, avec une proposition d’accueil » sur la base nautique de la commune voisine de Bellecin, selon la même source, qui précise que des agriculteurs épaulent les pompiers « en noyant (des) lisières de forêt ».

Dans un précédent communiqué, la préfecture du Jura avait décrit « un nuage de fumée, visible à plusieurs dizaines de kilomètres, recouvrant une grande partie du sud du département » et accompagné d’une « odeur de brûlé pouvant incommoder les habitants de la zone ».

Une zone de 110 hectares de forêt menacée

« À 17 h 30, 300 hectares ont brûlé », contre 250 en début d’après-midi, et une zone de 110 hectares « est encore menacée », selon la préfecture. Des coupures d’électricité interviennent sur le secteur pour sécuriser les largages par les deux hélicoptères bombardiers d’eau basés à Annecy et arrivés jeudi, selon la préfecture.

Elle avait évoqué dans un premier temps un seul appareil redéployé depuis le Maine-et-Loire où les deux principaux feux qui ont ravagé plus de 1 500 hectares sont désormais fixés. L’intervention de ces hélicoptères devrait faciliter les opérations de lutte au sol contre cet incendie qui se propage dans une zone accidentée où les secours progressent difficilement.

De nouveaux renforts de l’Ain, du Doubs, de la Haute-Marne, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et du Territoire de Belfort sont attendus en fin d’après-midi, indique encore la préfecture.

L’incendie dans les Vosges est fixé

À une vingtaine de kilomètres au sud-ouest, dans le secteur de Cornod et Vosbles-Valfin, le feu est en revanche désormais fixé, après avoir réduit en cendres 160 hectares. Sur les deux incendies, « les plus importants depuis les années 1990 » dans le Jura selon les pompiers, les soldats du feu ont pu compter sur l’appui de renforts venus de sept départements du centre et de l’est de la France. Le Jura est classé au niveau ultime de la sécheresse depuis le 1er août, en situation de « crise ».

Dans les Vosges, le feu qui a brûlé 30 hectares de forêt entre les communes de Mortagne et de Brouvelieures, est désormais fixé, a annoncé jeudi la préfecture du département.

Une centaine de pompiers et 30 engins sont toujours sur place pour traiter les points chauds et les lisières de feu. Ils devaient également être appuyés par un hélicoptère bombardier d’eau dans la journée.

À voir également sur Le HuffPost : En Californie, une « tornade de feu » se forme près de Los Angeles

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi