Incendie en Gironde: "le feu ne progresse plus" mais "n'est pas encore fixé"

Si le feu n'a plus progressé depuis deux jours en Gironde, les pompiers restent prudents en raison des conditions météorologiques défavorables.

C'est une bonne nouvelle sur le front de l'incendie de Landiras, en Gironde, même s'il faut l'appréhender avec précaution. "Depuis deux jours, le feu n'a plus progressé en Gironde", a fait savoir la préfète du département Fabienne Buccio lors d'un point de situation face à la presse vendredi en fin d'après-midi à Hostens.

Toutefois, les pompiers restent prudents car le feu n'est pour autant pas fixé, et les conditions météorologiques restent défavorables, notamment à cause des fortes chaleurs qui touchent la région sud-ouest.

Les pompiers européens au secours de la France

Face à l'amélioration de la situation, la préfecture a prévenu que la portion d'autoroute de l'A63 qui avait fermé face à la progression des flammes allait rouvrir ce vendredi soir vers 20 heures en Gironde, alors que le week-end s'annonce chargé sur les routes.

"Lorsque les pompiers nous signaleront une reprise de feu, on s'engage en moins d'une heure à rendre cet axe vide en reprenant les déviations actuelle", explique la gendarmerie.

Les pompiers ont aussi indiqué avoir intégré leurs premiers collègues européens dans leurs rangs dès ce vendredi matin. Après les Allemands jeudi soir, "la délégation de Roumanie est arrivée et a été intégrée aux équipes françaises. Deux Canadair grecs et deux Canadair italiens" ont été mis à disposition pour éteindre les feux, a-t-il encore précisé.

Au total, 361 pompiers européens ont pris la route jeudi du sud-ouest de la France pour épauler les 1100 pompiers qui combattent nuit et jour une reprise de feu du gigantesque incendie de Landiras (14.000 hectares déjà brûlés en juillet). Au moins 7400 hectares de végétation ont brûlé depuis mardi dans le département.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Incendie en Gironde: des habitants évacués témoignent