Incendie dans le Gard: les pompiers se disent "optimistes" même si le feu n'est pas encore éteint

Jérôme Jallet, commandant des opérations de secours pendant l'incendie du Gard le 9 juillet 2022 - BFMTV
Jérôme Jallet, commandant des opérations de secours pendant l'incendie du Gard le 9 juillet 2022 - BFMTV

Bientôt la fin du feu dans le Gard? Ce samedi, Jérôme Jallet, commandant des opérations de secours, a fait un point sur la situation de l'incendie sur BFMTV. Il a notamment fait part de son "optimisme" quant à la fin de cet épisode.

"Le feu est fixé, nous n'avons eu qu'une seule reprise de feu", explique-t-il, ajoutant cependant qu'il reste encore "quelques points chauds", et que les conditions météos sont encore défavorables en raison de la chaleur et du vent.

"Ces conditions peuvent nous faire passer dans le pessimisme très rapidement", explique le pompier sur notre antenne.

Une saison des feux précoce

Pour continuer à travailler, le dispositif sera réduit le temps de la nuit, avec environ 350 soldats du feu mobilisés qui resteront "en veille active" dans les camions en abord des lisières.

Jérôme Jallet a profité de ce point pour saluer l'entraide entre les pompiers de différentes régions, puisque certains soldats du feu sont venus du Nord ou de l'Est pour soutenir leurs collègues du Gard.

Questionné sur la fréquence et l'intensité des incendies, qui semblent plus fortes avec les années en raison du réchauffement climatique, le pompier a surtout souligné la précocité de ce feu de forêt. "On n'a pas l'habitude de commencer la saison aussi tôt", explique-t-il.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles