Incendie de Notre Dame de Paris: 38 personnes vont être licenciées

Alexandre Boudet
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril contraint le diocèse à licencier 38 personnes. 

EMPLOI - C’est une conséquence difficile pour le diocèse de Paris. Après l’incendie de Notre-Dame de Paris, le recteur de la cathédrale Patrick Chauvet, a annoncé ce mardi 15 octobre que plus de la moitié des salariés (38 sur 67) vont devoir être licenciés. “Le sujet est grave”, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse organisée six mois exactement après l’incendie

“La cathédrale c’est une famille donc quand un drame touche une famille, on accompagne cette famille. Nous nous sommes engagés à les accompagner jusqu’au bout”, a promis Mgr Chauvet. La plupart de ces personnes ont accepté le plan proposé par le diocèse qui prévoit une formation et une rémunération à hauteur de 80% de leur salaire. Jusqu’au 31 août tous ces salariés ont été intégralement payés. 

Concernant les 29 autres salariés, certains sont partis à la retraite, d’autres ont été reclassés dans le diocèse tandis que huit continuent à travailler auprès de Patrick Chauvet. “Quand nous allons entrer dans la cathédrale, je ne peux pas être seul la fleur au fusil. J’ai besoin d’une équipe autour de moi, y compris pour penser le renouveau de la cathédrale. J’ai besoin de gens qui connaissent bien la cathédrale, qui en sont l’histoire”, a-t-il conclu.

A voir également sur Le HuffPost:

LIRE AUSSI

Retrouvez cet article sur le Huffington Post