Incendie criminel dans le camp de Grande-Synthe

France 3

Le camp de Grande-Synthe est désormais vide,

ravagé par les flammes. Par terre, il ne reste que des vêtements et quelques jouets d'enfants. La vie de cet homme tient maintenant à l'intérieur de ce cabas. D'autres errent dans les rues de la ville à la recherche d'un nouveau refuge.

Le camp ne rouvrira pas

L'incendie s'est déclaré peu avant 20 heures hier soir et le camp de Grande-Synthe s'est rapidement transformé en brasier avec des flammes de plusieurs mètres de hauteur et une épaisse fumée. Des migrants viennent de mettre le feu à la suite d'une rixe entre Kurdes et Afghans. Cette après-midi, le préfet de région est venu sur place pour constater les dégâts. Et il l'a confirmé devant les caméras : le camp ne devrait pas rouvrir. "Clairement, le modèle que vous avez devant vous a brûlé cette nuit, donc on va travailler sur autre chose" a-t-il indiqué.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Grande-Synthe : une mise en garde contre les incendies dès 2016
Moscou : visite sous tension du secrétaire d'État américain, Rex Tillerson
Europe : retour à la case départ pour des milliers de migrants afghans
Quatre questions sur le camp de migrants de Grande-Synthe et son avenir
Syrie : pour François Hollande, Bachar Al-Assad "porte désormais l'étiquette de massacreur chimique"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages