Incendie chez OVH : quelles conséquences pour l'Internet français ?

·1 min de lecture

Un incendie vite maîtrisé mais lourd de conséquences : dans la nuit de mardi à mercredi, le site de Strasbourg de l'hébergeur OVHcloud a été ravagé par les flammes. Sur les quatre datacenters présents sur le site, un a été entièrement détruit. Il s'agit d'un incident d'ampleur, car il concerne le leader français dans l'hébergement de sites internet et le stockage de données dans le cloud, avec des dizaines de milliers de clients, au bas mot, dans l'Hexagone. De quoi faire souffler un vent de panique dans les entreprises dont les sites ont été affectés. OVH s'atèle désormais à évaluer l'ampleur des dégâts.

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

De nombreux sites internet en panne

L'incendie de Strasbourg a été maîtrisé vers 5h30 mercredi matin, mais ce n'était que le début d'une longue journée pour OVH. Le service client de l'entreprise, une pépite française valorisée à plus d'un milliard d'euros, est en surchauffe depuis l'aube. Des milliers de clients ont appelé pour signaler des problèmes techniques sur leur site. Et pour cause : OVH héberge, selon certaines estimations, les deux tiers de l’Internet français. On parle de sites de particuliers, d’entreprises et d’administrations publiques. Beaucoup ont ainsi connu des problèmes dans la journée. 

Dans certains cas, comme les sites de l’aéroport de Strasbourg ou de l’UPR, le parti de François Asselineau, ça n’a duré que quelques heures. Mais c’est plus grave pour d’autres. Le site du Centre ...


Lire la suite sur Europe1