Incendie à Rouen : le Sénat vote à l'unanimité la création d'une commission d'enquête

LExpress.fr
Gérard Larcher avait annoncé la création de cette commission le 3 octobre dernier précisant qu'elle allait se dérouler sur une durée maximale de six mois.

Après l'Assemblée nationale, c'est au tour du Sénat de se pencher sur le cas Lubrizol. Exactement deux semaines après l'incendie de l'usine de Rouen, les sénateurs ont voté ce jeudi à l'unanimité la création d'une commission d'enquête "afin d'évaluer l'intervention des services de l'État dans la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques de l'incendie de l'usine Lubrizol". 

LIRE AUSSI >> Incendie à Rouen : pourquoi la dioxine concentre toutes les inquiétudes 

Composée de 21 membres, la commission d'enquête, mise en place pour une durée maximale de six mois, se penchera aussi sur l'application des règles auxquelles sont soumises les installations classées "afin de tirer les enseignements sur la prévention des risques technologiques". 

L'efficacité des procédures Seveso en questions

Gérard Larcher avait annoncé la création de cette commission le 3 octobre dernier sur LCI. "La commission d'enquête est autre chose que la mission d'information [demandée par l'Assemblée nationale], avait-il précisé. On ne fait pas que constater, on va analyser mais en même temps se poser la question [de savoir si] les procédures Seveso sont encore adaptées." 

Le 26 septembre, un gigantesque incendie à Rouen a détruit 5253 tonnes de produits chimiques sur le site de l'usine Lubrizol, classée Seveso seuil haut. Trois entrepôts de son voisin, Normandie Logistique, qui stockait plus de 9000 tonnes de produits, ont également été touchés, et l'un d'eux a entièrement brûlé. 

Retrouver cet article sur L'Express.fr

VIDÉO. À Rouen, les agriculteurs s'inquiètent pour leurs productions

Rouen : perquisitions dans les locaux de Lubrizol et Normandie Logistique

Rouen : "l'incendie ne part pas de nos locaux", assure Normandie Logistique

Incendie à Rouen : le Sénat vote à l'unanimité la création d'une commission d'enquête