"Inattendu, miraculeux" : dix-sept œuvres légendaires du mouvement des "Arts incohérents" découvertes dans une malle chez des particuliers

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

"C'est un évènement inattendu, miraculeux, essentiel" dans le monde de l'art moderne, s'enthousiame le galeriste : une malle contenant 17 oeuvres des "Arts incohérents" a été retrouvée, dont une toile carrée noire datant de 1882 signée Paul Bilhaud, "premier monochrome de l'histoire".

"Nous avons retrouvé la Joconde de ce mouvement artistique. C'était la première fois qu'un artiste exposait un tel tableau dans une exposition publique. On est vraiment aux origines de la modernité", déclare le galeriste Johann Naldi, en montrant l'oeuvre de Paul Bilhaud, qui annonce les travaux de Malevitch et d'Yves Klein.

"Combat de nègres, pendant la nuit, Paul Bilhaud (1854-1933), huile sur toile, exposition des Arts incohérents, 1er octobre 1882, numéro 15", indiquait un catalogue présentant la liste des oeuvres exposées au domicile du journaliste Jules Lévy, fondateur des "Arts incohérents". Cette oeuvre emblématique avait ensuite disparu.

Un monochrome qui avait fait événement à l'époque

A l'arrière de la toile exposée aujourd'hui à Paris, une étiquette avec le numéro 15 atteste que c'est bien celle dont on a tant parlé. Combat de nègres avait fait évènement à l'époque, des milliers de personnes se précipitant pour la voir. Un journaliste les décrit : "M. Wagner, le musicien de l'avenir, Sa majesté le roi de Bavière (...), M. Edouard Manet, M. Pissaro, M. Renoir..."

Le mouvement des "Arts incohérents" est apparu dans les années 1880, révolutionnaire, décalé, humoristique. Ses (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi