« En analyse » : pourquoi une nouvelle saison dix ans après ?

·1 min de lecture
Uzo Aduba livre une performance résolument chaleureuse et drôle dans In Treatment.
Uzo Aduba livre une performance résolument chaleureuse et drôle dans In Treatment.

La nouvelle est tombée en octobre 2020, alors que nous nous étions résignés à la solitude du second confinement : In Treatment, la déclinaison américaine de la série d'introspection israélienne BeTipul, produite par HBO, allait revenir pour nous aider à affronter nos démons intérieurs. Dix ans après nos adieux au psychothérapeute magnétique joué par Gabriel Byrne, OCS nous prescrit donc dès aujourd'hui une quatrième saison (sous-titrée En analyse) de 24 épisodes, à raison de quatre cachets par semaine. Le concept reste le même : la caméra s'invite dans des séances d'analyse fictionnelles filmées, semble-t-il, en temps réel. Avec un changement de taille : Paul Weston laisse son fauteuil à sa cons?ur Brooke Taylor, interprétée par l'actrice caméléon Uzo Aduba (découverte dans le rôle de Crazy Eyes d' Orange Is the New Black).

Si le docteur original avait ses fans et ses détracteurs, sa successeure, qui érige l'honnêteté en valeur suprême tout en ayant du mal à admettre ses propres travers, ne plaira pas non plus à tout le monde. Cependant, le remaniement est bienvenu. Première femme noire jusque-là choisie pour le rôle principal, parmi les nombreuses adaptations de la série mère israélienne créée par Hagai Levi en 2005 (seule la Russie avait déjà dérogé au modèle avec l'actrice Ksenia Kutepova), Uzo Aduba livre une performance résolument chaleureuse et drôle qui devrait vous convaincre de tenter au moins une séance d'essai.

Comme en témoigne le succès phénomén [...] Lire la suite