Inégalités : l’espérance de vie est plus longue en ville

L’espérance de vie est plus élevée en milieu urbain selon une étude menée par l'Association des Maires Ruraux et la Macif. "On pourrait penser qu’en ville, avec le stress et la pollution, on vit moins bien et moins longtemps. Finalement, en trente ans, chacun a gagné en moyenne 6 à 7 ans de vie, mais la différence est plus marquée entre la ville et la campagne", souligne Luc Bazizin sur le plateau du 12/13 de France 3. En moyenne, un homme vit plus de 80 ans en ville, contre 78 ans en milieu rural. Les femmes, elles, vivent en moyenne cinq ans de plus que les hommes. "La ville leur est plus bénéfique, puisqu’elles vivent en moyenne jusqu’à près de 86 ans contre moins de 85 ans en milieu rural, ce qui fait en moyenne 10 mois de vie en plus en ville", précise le journaliste. Les inégalités se creusent Selon l’étude, ces chiffres sont expliqués notamment par un accès aux soins qui s’est dégradé en milieu rural. "Dans certains villages, il n’y a tout simplement plus de médecin, et là où il n’y a plus de médecins libéraux qui dépistent et adressent le patient à des spécialistes, moins de patients vont à l’hôpital. Certaines maladies ne sont donc jamais dépistées, ou trop tard", constate Luc Bazizin. Cette étude montre néanmoins que les Français vivent plus longtemps partout, et que l’espérance de vie progresse en moyenne d’un mois chaque année.