Les inégalités entre les femmes et les hommes accentuées en milieu rural, pointe un rapport du Sénat

·2 min de lecture
Le Sénat, rue de Vaugirard, pendant le confinement en mars 2020
Le Sénat, rue de Vaugirard, pendant le confinement en mars 2020

Après 10 mois de travaux, la délégation aux droits des femmes du Sénat remet son rapport d’information intitulé : « Femmes et ruralité : pour en finir avec les zones blanches de l’égalité ». Huit rapporteurs représentant chaque groupe politique du Sénat étaient mobilisés pour ce rapport adopté à l’unanimité de la mission. « Nous sommes partis de l’agenda rural présenté par le gouvernement en 2019. Parmi 181 mesures, aucune ne mentionnait l’égalité entre les femmes et les hommes. Joël Giraud (le Secrétaire d’Etat en charge de la Ruralité) l’a reconnu et nous a indiqué qu’il suivrait nos recommandations », a indiqué Annick Billon, la présidente centriste de la Délégation aux Droits des femmes.

88 % des communes sont des territoires ruraux, 33 % de la population française soit 11 millions de femmes. Les difficultés de mobilité « sont à l’intersection de tous les sujets touchant les femmes des territoires ruraux ». Elles pèsent autant « sur leur vie tant personnelle que professionnelle », relève le rapport. « La question de la mobilité est revenue dans tous les thèmes que nous avons abordés, que ce soit l’accès au soin, à l’emploi ou dans la lutte contre les violences conjugales », souligne Marie-Pierre Monier, sénatrice socialiste de la Drôme.

Dans ces territoires, seules 80 % d’entre elles sont détentrices du permis B contre 90 % des hommes. Les transports publics, la couverture Internet et les services de garde d’enfants sont insuffisants et conduisent « de nombreuses femmes à renoncer à une activité professionnelle ».

Parmi leurs préconisations, les sénateurs et sénatrices de la délégation aux droits des femmes plaident pour un développement des transports publics avec des « arrêts à la demande ». Ils demande de faire mieux connaitre les modes d’accueil des jeunes enfants ou encore d’intégrer dans le parcours scolaire l’ (...) Lire la suite sur Public Sénat

Suppression de l’ISF, flat tax : « Ce n’est pas du ruissellement, mais de l’évaporation ! », critique Eric Bocquet

Avec la vaccination obligatoire, Bernard Jomier propose « d’être plus clair, plus franc et plus direct » que le passe sanitaire

Après le vote des militants PS, Hidalgo veut donner « un coup d’accélérateur » à un début de campagne qui patine

Crise des sous-marins : la piste d’une commission d’enquête sénatoriale toujours en suspens

Paris 2024 : « Croire que Jupiter pilote la politique du sport de haut niveau est absurde », d’après Jean-Raymond Hugonet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles