Inédit : la contre-attaque d'une tortue de mer contre un requin-tigre filmée pour la première fois

Éléonore Solé, Rédactrice scientifique
·1 min de lecture

Grâce à une toute nouvelle technologie, des chercheurs ont pu contempler une scène encore jamais enregistrée. Équipée d'une balise intelligente, parcourant les eaux bordant l'Australie, une tortue à dos plat a subi l'attaque d'un requin-tigre. Une tentative de prédation entièrement filmée par la balise ! « Contrairement aux tortues terrestres, les tortues marines ne peuvent pas se replier complètement dans leur carapace » rappelle Jenna Hounslow, coautrice de l'étude parue dans Ecology.

Cette incapacité physiologique aurait poussé la tortue à faire face, suggèrent les chercheurs. Sur la vidéo, originellement de près de sept minutes (téléchargeable ici), la tortue adopte un comportement agressif et effectue une série de fentes mordantes. Devant l'attitude du chélonien, le requin-tigre baisse les nageoires. Un repas plus simple à croquer nage probablement pas loin... La tortue en profite pour se carapater. Sauvée !

La tortue à dos plat, ou Natator depressus, est l'unique représentante du genre Natator. © Purpleturtle57, Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0
La tortue à dos plat, ou Natator depressus, est l'unique représentante du genre Natator. © Purpleturtle57, Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Les secrets du monde marin

Par sa réaction, le protagoniste de cette séquence en a surpris plus d'un. Jenna Hounslow concède sa surprise face aux élans de la tortue pour mordre son assaillant. « Nous soupçonnons que le comportement agressif est simplement un moyen de réduire les chances d'être mangé, lorsque la carapace n'offre pas une protection complète », pondère-t-elle néanmoins. Bien qu'il est possible que les réflexes offensifs des tortues de mer en proie à la prédation soient sous-estimés.

Quoi qu'il en soit, cette vidéo — une première mondiale ! — encourage l'utilisation des technologies pour entrevoir le quotidien des animaux marins. « Cette nouvelle technologie nous offre un aperçu inégalé de ce que font ces tortues lorsqu'elles sont en mer, loin de leurs plages de nidification, ce qui représente la plus grande partie mais la plus mal comprise de leur vie », expose Sabrina Fossette, l'une des autrices.

> Lire la suite sur Futura