Inès Reg (Pékin Express) et sa soeur insultées par Valérie Trierweiler : elles brisent le silence

Inès Reg (Pékin Express) et sa soeur insultées par Valérie Trierweiler : elles brisent le silence

L'épisode de Pékin Express 2022 (M6) du 27 juillet a été riche en événements. Deux candidats ont provoqué la colère des internautes lors d'une épreuve, une candidate a été blessée et Inès Reg et sa soeur Anaïs ont été insultées par Valérie Trierweiler. Un sujet sur lequel l'humoriste de 30 ans est revenue au cours d'un live Instagram, le 28 juillet.

Dans le cadre d'une épreuve, celle qui partage la vie de Kevin et Anaïs ont réussi à trouver le drapeau rouge. Elles avaient donc la possibilité d'immobiliser un binôme durant quinze minutes afin de le pénaliser. Et c'est Valérie Trierweiler et Karine qu'Inès Reg et sa soeur ont décidé de mettre en difficulté. "Elles nous attendaient les s**opes", s'était alors emportée l'ex-Première Dame de France. Les internautes attendaient donc avec impatience la réaction des deux jeunes femmes. C'est désormais choses faite !

Dès le début du live, Ines Reg a expliqué pour quelle raison Anaïs et elle avaient pris Valérie Trierweiler et Karine pour cible : "Depuis le début, elle était piquante avec nous. Par exemple quand on a mangé des couilles de taureaux, il y avait comme des os qui ne se mangeaient pas. Donc quand on a fini, on a demandé à la production si c'était okay comme on avait laissé que des os. Et quand elles nous ont vu partir, elles nous ont directement pointé du doigt. Ca a été coupé, mais elles ont hurlé :...

Lire la suite


À lire aussi

"Les sal*pes" ! - Valérie Trierweiler et Inès Reg en guerre dans Pékin Express : les insultes fusent...
Meghan Markle et Harry bannis de Buckingham pour le jubilé ? Ils brisent enfin le silence !
Koh-Lanta 2022 : Un aventurier mis en examen, les victimes brisent le silence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles